Ecorces d’oranges confites

Vous aurez sans doute remarqué, pas de publication intensive de « recettes de fêtes » par ici !
Je n’ai pas choisi de cuisiner exprès ce type de recettes depuis novembre juste pour vous les proposer ensuite …
Et puis je trouve qu’on en voit déjà bien assez sur les blogs, les sites … on en frôlerai presque l’over-dose !

Vous aurez quand même droit à ces écorces d’orange confites … juste parce que j’en avais envie !
Ça fait même un moment que j’en avais envie, le temps de préparation me freinait un peu. Et puis finalement, c’est surtout du temps de repos, et vraiment, ça en vaut la peine !

orangeconfites

On y met quoi ? 

des oranges
du gros sel
du sucre
de l’eau

On fait comment ?

Rincez bien l’orange et coupez chaque extrémité. Puis incisez la peau en 4 quartiers et retirez-la.

Procédez ensuite au blanchiment :
Dans une casserole, versez de l’eau froide, une cuillère à café de gros sel et la peau des oranges. Portez à ébullition et laissez frémir 5 minutes. Égouttez.
Recommencez l’opération 3 fois, mais sans gros sel.
Laissez refroidir.

Pour le confisage, taillez les quartiers de peau en lamelles. Pesez-les et versez 2 fois leur poids en eau et en sucre dans une casserole, portez à frémissement et ajoutez les écorces. Laissez frémir 5 minutes à feu doux pour retirez du feu et laissez refroidir.
Recommencez 2 fois, en laissant refroidir entre chaque et en surveillant bien la cuisson pour que le sirop ne brûle pas.
Réservez toute une nuit au réfrigérateur.
Le lendemain, portez une nouvelle fois à frémissement et laissez réduire jusqu’à ce que la peau des oranges soit translucide. Il ne doit rester que peu de sirop.

Retirez les écorces et déposez-les sur une grille en veillant à ce qu’elles ne se touchent pas.
Laissez sécher toute une nuit.

Vous pouvez ensuite choisir de les rouler dans le sucre ou de les tremper dans du chocolat fondu !
Natures elles sont parfaites pour parfumer tous vos gâteaux.

Je vous souhaite une belle journée, et je retourne vite réfléchir au dessert que dois préparer pour le jour de Noël …

Poudre d’orange

Un jus d’orange frais chaque matin pour toute la famille c’est chouette ! Mais en voyant la quantité de déchets que cela produit je me suis dit qu’il fallait que je trouve une idée !
Bon les écorces d’oranges confites, d’accord, mais on n’en fait pas une consommation suffisante pour tout écouler ! J’ai eu l’idée de faire sécher, puis de réduire en poudre les zestes, j’ai testé et j’ai été très agréablement surprise !!! L’odeur, la couleur, le parfum … rien que d’ouvrir le pot et de respirer c’est un plaisir, un concentré de soleil ! Mlle Mijote lui a trouvé un nom : la poudre magique !

poudredorange

On y met quoi ?

– des écorces d’orange
– et puis c’est tout !!!

On fait comment ?

Coupez la peau des oranges en quartiers, avec un couteau fin retirez la partie blanche un peu amer.
Déposez ensuite les zestes sur une plaque métallique (pour mieux conduire la chaleur). Vous avez maintenant plusieurs solutions : placer la plaque sur un radiateur, dans un four à basse température (100°) ou derrière les vitres en plein soleil, ou bien encore directement au soleil si vous avez la chance d’avoir les températures adéquates !

Lorsque les écorces sont biens sèches, vous n’avez plus qu’à mixer pour réduire en poudre !

Gâteau à l’orange presque magique

Avec la rentrée l’envie et le temps de faire des petits goûters maison pour Mlle Mijote reviennent …
Celui-ci a été très apprécié, sans doute parce qu’il est magique ?? Avec une seule préparation on obtient deux couches différentes !
J’ai trouvé la recette sur le Gloubiblog de Kate, merci à elle !

gateauorange

On y met quoi ?

– 4 oeufs
– 100g de sucre
– 2cs de fromage blanc
– 2cs de crème fraîche
– 100g de farine
– 1 sachet de levure
– 1 orange

On fait comment ?

Prélevez les zestes de l’orange et pressez le jus.
Séparez le blanc des jaunes d’oeufs. Battez le jaune avec le sucre afin d’obtenir un mélange mousseux, ajoutez la crème et le fromage blanc puis incorporez la farine et le levure. Mélangez bien.
Ajoutez ensuite les zestes et le jus d’orange.
Montez les blancs en neige et ajoutez-les délicatement à la préparation précédente.

Versez alors la pâte dans un moule à manquer beurré et fariné (ou juste passé sous l’eau froide pour un moule en silicone) et enfournez dans un four préchauffé à 160° pour environ 30 min.
Laissez le gâteau refroidir avant de vous régaler !

Carrés choco et orange

En ce moment j’ai besoin de douceur dans la cuisine, de petites choses à grignoter qui réconfortent.
Ces petits carrés se sont imposés ! Une ganache toute douce, une base croustillante et de l’orange pour réveiller l’ensemble.

carreschocorange

On y met quoi ?
(pour un moule de 20x30cm)

La base biscuitée
– 100g de petits beurre
– 50g de beurre
– 50g de sucre

La garniture
– 150g de chocolat noir
– 15cl de crème liquide
– 75g de beurre
– 200g de marmelade d’orange
On fait comment ?

Préparez d’abord la base biscuitée: mixez les gâteaux rapidement. Ajoutez-y le beurre fondu et le sucre, mixez à nouveau quelques secondes afin d’obtenir un mélange homogène.
Si vous n’avez pas de mixer, écrasez les gâteau et mélangez ensuite à la spatule avec le beurre et le sucre.

Tapissez le moule d’une feuille de papier sulfurisé et répartir cette préparation. Tassez légèrement avec la main ou le fond d’un verre.

Dans une casserole, faites « fondre » la marmelade. Lorsqu’elle devient liquide, versez-la sur la base biscuitée. Réservez au frais.

Réalisez ensuite la ganache: dans une casserole, faites fondre le chocolat cassé en morceaux, le beurre et la crème. Mélangez jusqu’à ce que le chocolat soit entièrement fondu. Versez alors délicatement dans le moule, sur la marmelade.

Réservez au frais le temps que la ganache « prenne ». Ensuite vous n’avez plus qu’à démouler et découper de jolis carrés !